Rechercher

Les 2 ans de l'Amap, Week-End de folie en cette fin Juin !!


Avant de faire vos valises, de boucler vos sacs à dos ou de rêver vacances, n’oubliez pas :

l’Anniversaire de l’Amap ( déjà deux ans!!)

fêté au cœur de Bannalec , sur la Place du Marché,

le samedi 26 Juin de 17h30 à 20h.

Un marché ouvert à tous permettra aux Amapiens de venir chercher leur panier *

et aux Non-Amapiens de découvrir la plupart des producteurs de l’Amap ...et de goûter leurs produits.

* la distribution du jeudi 24 est en effet reportée au Samedi 26 Juin.




Dans les haies, sur les prés, aux jardins les abeilles aussi font la fête en butinant avec gourmandise trèfles , ronces , châtaigniers...

Fin Juillet Johanna et Nathan viendront à l’Amap avec la nouvelle récolte de miel d’été : de quoi ensoleiller tartines et krampouezh

Au bord des champs , dans les buissons sous les touffes d’herbe les Perdrix grises besognent aussi.

Finis la parade nuptiale et le temps des amours !

Les femelles couvent actuellement leurs œufs (entre 10 et 20) prêts à éclore à la fin Juin , début Juillet.

Peut-être avez-vous déjà entendu leur chant « Ker/uit-Ker/uit » du côté de la ferme Ty Jaouen, entre Saint Jacques et Saint Éloi.

On dit que la Perdrix pirouitte ou cacabe.

Au couchant ou dans l’aube encore pâle son chant se fait plus arrogant :

« Kirr’ik-Kirr’ik », elle brourit, dit-on aussi.

C’est ce cri qui donna son nom à la dernière née des bières d’Oliver.

C’est une belle histoire que celle de la bière blanche « Kirr’ik », mélange de malt d’orge, de malt de blé, de houblon, de coriandre, sucre et levure.

Désolé de la disparition des Perdrix Grises autrefois indigènes en Bretagne, Oliver prit le pari de les réintroduire sur les terres autour de sa ferme. Mais il ne pouvait agir seul !

Petit à petit il parvint à sensibiliser à « la cause » des Perdrix ses voisins, propriétaires terriens, agriculteurs, chasseurs, éleveurs de chiens de chasse... Tous s’engagèrent à protéger les nids et à interdire la chasse à la Perdix sur leurs terres, qui actuellement s’étendent sur environ 300 hectares.

Oliver acheta quelques « compagnies »* de Perdrix.

Son projet nommé « Pas vu Perdrix ! » prenait belle forme, mais comment le financer ?

Il eut l’idée de brasser cette nouvelle bière « la Kirr’ik », dont le produit de la vente serait en totalité investi dans le projet.

*Petite précision : les Perdrix vivent en couple au printemps pendant la nidification, puis à l’automne elles se rassemblent en « compagnies », quelques familles chacune formée d’un couple et d’une douzaine de petits et le cycle recommence...

Les nouveaux « Amis des Perdrix », voisins, agriculteurs, chasseurs, chiens de chasse veillent à protéger les nids. Lorsqu’ils les repèrent, le plus souvent au bord des champs, ils les signalent avec des piquets pour que hommes et machines les contournent.

C’est un projet audacieux tant les prédateurs sont nombreux : rapaces, renards, fouines, blaireaux ….. mais aussi chasseurs , mais aussi pesticides et autres produits chimiques.

Seulement 30% des petits passent l’hiver.

Oliver se donne 3 ans pour voir s’installer une population stable.

Alors , si vous n’êtes ni voisin de Ty Jaouen, ni chien de chasse détecteur de nids, mais que votre fibre écolo. vibre au chant de la Perdrix grise, une seule chose à faire : Buvez la bière « Kirr’ik » sans modération ...et aussi les autres bières d’Oliver ...avec un peu plus de modération Dernier rendez-vous du mois de Juillet pour les gourmets d’Aubrac :

En ces temps de canicule annoncée, Michelle et Stéphane ont pensé plus prudent de grouper sur un seul jour la livraison de cette savoureuse viande.

Ils vous invitent donc à venir chercher votre colis à la ferme, lieu dit Quilos, route de Saint Thurien, le vendredi 30 Juillet de 16h à 19h.

Prenez le temps de flâner le long des prés, vous y trouverez les jeunes veaux nés en Avril et leur maman au doux regard maternant.

Peut-être surprendrez vous aussi une pipit farlouse, un argus bleu, une grenouille rousse … Au printemps il n’est pas rare de voir des hérons blancs y faire une halte.

L’isole n’est pas loin et les prés si délicieusement fleuris.

Michelle et Stéphane ont en effet à cœur de maintenir la biodiversité dans leurs pâturages, favorable à la sauvegarde de nombreuses espèces animales et bénéfique à l’élevage.

Il n’est que de regarder ces magnifiques « Aubrac » à la robe fauve, aux yeux de biche pour être assuré que ces bêtes sont au paradis !!!!

À noter que les prochains colis sont prévus vers le 25/26 Novembre.

Beau mois de Juillet à tous !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout